Dans l’article suivant, nous vous offrons un aperçu détaillé des techniques de pulvérisation AirCoat. En plus des applications possibles du procédé de pulvérisation AirCoat, la conception et la fonction des pulvérisateurs AirCoat seront présentées. En outre, les avantages et inconvénients des pulvérisateurs de peinture AirCoat vous seront mentionnés ainsi que quelques conseils pour la sélection et la conversion des dispositifs de pulvérisation de peinture seront dans cet article également abordées.

 

Qu’est-ce qu’un pulvérisateur de peinture AirCoat?

L’AirCoat est un processus de pulvérisation assisté par air. Selon la technique airless, les peintures ou les vernis sont pressurisées dans une pompe à membrane ou à piston. Un flexible haute pression alimente le pistolet et l’atomise au niveau de la buse. Avec la pulvérisation AirCoat assistée par air, de l’air est également fourni au pistolet. Cet air est fourni par un compresseur et dirigé vers le pistolet via un deuxième tuyau. Ensuite, l’air est réparti sur le clapet d’entrée d’air et entoure le jet de peinture avec une chemise d’air (voir dessin).

Wagner Aircoat - Wie funktioniert das Aircoat-Verfahren?

Wagner Aircoat – Comment fonctionne le processus d’Aircoat?

La technologie AirCoat permet la pulvérisation de peintures et de revêtements avec moins de pression. Cela crée une atomisation particulièrement douce et un jet très fin. Pour cette raison, les pulvérisateurs de peinture AirCoat sont utilisés spécialement pour obtenir des revêtements de surface de très haute qualité. Des exemples d’application peuvent être trouvés dans la construction de meubles et d’expositions, dans la production de fenêtres et de portes, et généralement dans le domaine de la construction en bois et en acier.

D’autres arguments en faveur de l’utilisation d’un pulvérisateur de peinture AirCoat seront le rendement élevé, la réduction du brouillard de peinture, la consommation inférieure de matériau et les options de réglage supplémentaires sur le pistolet AirCoat. Les pulvérisateurs AirCoat sont particulièrement adaptés aux matériaux à faible viscosité, c’est-à-dire relativement minces tels que les peintures ou les vernis. Pour des peintures plus épaisses et plus visqueuses, l’utilisation d’un appareil AirCoat est moins adaptée. Dans ce cas, la méthode airless est plus appropriée.

Le terme AirCoat est utilisé par le fabricant Wagner et il est légalement protégé. D’autres fabricants se réfèrent au processus AirCoat ou pulvérisation assistée par air.

 

Pour quelle application de peinture et de vernis, l’utilisation d’un pulvérisateur de peinture AirCoat est-elle appropriée?

Les pistolets de pulvérisation AirCoat sont particulièrement adaptés pour la pulvérisation de peintures et de vernis. Vous pourrez pulvériser des surfaces avec une qualitée élevée. C’est pourquoi les pulvérisateurs de peinture AirCoat sont utilisés dans la construction de portes et de fenêtres. Les charpentiers, constructeurs d’acier et de meubles font de plus en plus appel à la technologie de pulvérisation AirCoat. Les matériaux 1K et 2K peuvent être traités. Pour le traitement des matériaux à deux composants, il est important d’observer et de respecter le temps d’égouttement pour éviter que la peinture ne se dessèche dans le pulvérisateur, le tuyau ou le pistolet. Les peintures ainsi que les revêtements à base d’eau et à base de solvant peuvent être traités.

 

Comment est construit un pulvérisateur de peinture AirCoat?

Les composants les plus importants pour l’utilisation d’une station de pulvérisation AirCoat sont le pulvérisateur airless, le compresseur, le régulateur de pression d’air, le flexible double composé de celui pour la peinture et du tuyau d’air; et le pistolet AirCoat avec clapet d’entrée d’air et buse AirCoat.

Pulvérisateur la base pour la pulvérisation d’air

Pour mettre la peinture sous pression, un pistolet airless classique est utilisé. Différentes variantes d’équipement sont possibles; des pulvérisateurs à air comprimé aux pulvérisateurs à peinture fonctionnant électriquement, peuvent être utilisés. Selon le domaine d’application, il existe des avantages et des inconvénients avec les modèles électriques ou à air, qui doivent être pris en compte lors du choix d’un bon pulvérisateur AirCoat. Ainsi, dans un domaine d’application protégé contre les explosions, une pompe à air comprimé sera mieux qu’un dispositif de pulvérisation électrique. Parce qu’un moteur électrique peut générer des étincelles pendant le fonctionnement. Cela augmente le risque d’explosion si, par exemple, des peintures à base de solvant se mèles à une étincelle projetée pendant le traitement. D’autres facteurs doivent être pris en considération lors du choix entre un AirCoat électrique et à membrane: la puissance du compresseur existante, le bruit du compresseur, le poids et la mobilité du pulvérisateur et du compresseur, ainsi que les exigences en matière d’explosion et de sécurité incendie.

Aufbau einer Membranpumpe - Airless Farbspritzgerät

Construction d’une pompe à membrane – Pulvérisateur de peinture airless

Outre les options de fonctionnement du pulvérisateur, il existe également des options de sélection de la pompe. Les pompes à membrane et à piston peuvent être utilisées pour la pulvérisation par air. Les deux versions de pompe sont disponibles sur le marché, à la fois avec un fonctionnement électrique et avec air comprimé. Vous trouverez un aperçu détaillé des avantages et des inconvénients des pompes à membrane et à piston dans notre article: Membrane ou piston: quelle pompe airless choisir?

 

Utiliser le compresseur pour peindre à l’AirCoat

Le compresseur génère l’air nécessaire à alimenter le pistolet avec de l’air supplémentaire. Lors de l’utilisation de pompes à air comprimé, le compresseur fournit également de l’air comprimé à l’intérieur de l’unité de pulvérisation. Cela signifie que le compresseur doit générer suffisamment de volume d’air par minute pour alimenter le pistolet ou le pulvérisateur en air comprimé.

Le poids et le volume sont également des facteurs importants à prendre en compte dans le choix du compresseur. Principalement lors d’une utilisation mobile sur les chantiers, où ces facteurs affectent le transport et la pollution sonore.

 

Unité de contrôle de pression pour la régulation de l’air comprimé sur les pulvérisateurs de peinture AirCoat

L’alimentation en air du compresseur vers le pistolet peut être contrôlée avec précision via l’unité de contrôle de pression. Elle se trouve sur le côté où le tuyau d’air venant du compresseur est connecté. De l’autre côté, le tuyau d’air est vissé entre la soupape de commande et le pistolet. Sur un manomètre, la pression d’air actuelle, peut être lue. Grâce à une vanne, l’alimentation en air peut être augmentée ou réduite par rotation.

Wagner SF 23 Plus Aircoat mit Druckluftregler

Wagner SF 23 Plus Aircoat avec régulateur d’air comprimé

Double flexible pour pulvérisateurs AirCoat composé du tuyau d’air et de peinture

Le flexible double d’un pulvérisateur de peinture AirCoat se compose d’un flexible de peinture et d’un tuyau d’air. À travers le flexible de peinture, circule la peinture ou le vernis sous haute pression, du pulvérisateur jusqu’au pistolet AirCoat. Parallèlement à cela, fonctionne le tuyau d’air. Dans le tuyau d’air, l’air provenant du compresseur est forcé à travers la soupape de commande de pression vers le pistolet. L’air comprimé, est dans la plupart des cas projeté à travers le tuyau d’air avec un maximum de 8 bar de pression. Dans la plupart des applications, cependant, la pression d’air est beaucoup plus faible. Par conséquent, assurez-vous que le flexible de peinture et le tuyau d’air ne soient pas inversés. En règle générale (mais pas toujours), différents filetages sur le flexible de peinture et sur le tuyau d’air sont installés de sorte à éviter toute confusion.

Doppelschlauch für Aircoat & luftunterstütztes Airless-Spritzen

Double flexible pour l’aircoat et la pulvérisation airless assistée par air

Pistolet AirCoat avec clapet d’entrée d’air et buse AirCoat

Le pistolet de pulvérisation aircoat distribue et applique la peinture et le vernis. Avec la gâchette du pistolet, la quantité de matériau peut être contrôlé. De plus, la plupart des pistolets AirCoat ont la capacité de contrôler la distribution de l’air comprimé qui est fourni. Un filtre situé dans le pistolet, protège les buses contre le colmatage. Le clapet d’entrée d’air détermine le débit d’air et la buse AirCoat à l’extrémité du pistolet fournit l’atomisation de la peinture. Vous trouverez au lien suivant un aperçu complet pour la sélection des buses AirCoat. Cliquez ici pour un aperçu de tous les clapets d’entrée d’air Wagner disponibles.

Wagner GM 4600 Aircoat-Pistole

Pistolet AirCoat Wagner GM 4600

Comment fonctionne un pulvérisateur AirCoat?

Une pompe à membrane ou à piston met sous pression le matériau (peinture, vernis) en utilisant la méthode airless classique. C’est-à-dire que le matériau est comprimé sans apport d’air par la pression du piston ou de la membrane. Le pulvérisateur génère une pression maximale de 250 bar. En règle générale, les travaux sont effectués clairement en dessous de cette plage de pression (des exceptions existent pour des applications dans le secteur industriel). Le matériau est pompé vers le pistolet via un flexible haute pression. Lorsque la gâchette du pistolet AirCoat est actionnée, le matériau passe à travers le filtre et la buse du pistolet et est atomisé. En même temps, le compresseur génère de l’air comprimé qui est acheminé par le tuyau d’air parallèlement au flexible de peinture jusqu’au pistolet. Entre le compresseur et le pistolet se trouve la soupape de contrôle de pression. Grâce à cette vanne, la quantité d’air et la pression peuvent être contrôlées. L’air comprimé est guidé à travers le pistolet jusqu’au clapet d’entrée d’air et fait ainsi circuler le jet de peinture. L’alimentation en air peut également être contrôlée par le pistolet.

 

Avantages du procédé de pulvérisation AirCoat

  • Haute qualité de pulvérisation
  • Haute performance et vitesse de travail
  • Pulvérisation douce
  • Brouillard de peinture réduit
  • Faible consommation de matériaux avec une réduction de 70 à 75%
  • Convient aux matériaux à faible viscosité tels que les peintures et les vernis

 

Inconvénients du processus de pulvérisation AirCoat

  • Moins adapté aux matériaux à haute viscosité
  • Moins adapté pour le traitement de très petites quantités de matériaux

 

Quel pulvérisateur AirCoat convient à mes projets?

Il y a certaines choses à considérer lors du choix du bon pulvérisateur de peinture AirCoat. C’est pourquoi nous avons résumé ci-dessous les points clés afin d’éviter les plus gros obstacles et les mauvaises décisions lors de l’achat. En outre, nous vous présentons des exemples de certains modèles qui pourraient convenir à vos projets. Mais d’abord les points essentiels à considérer lors de l’achat d’un pulvérisateur de peinture AirCoat.

  • Performance du pulvérisateur
  • Puissance du compresseur
  • Propulsion – électrique ou à air comprimé
  • Pompe à membrane ou à piston
  • Aspiration – directement à partir du contenant ou de l’entonnoir
  • Poids et transport
  • Budget et prix

 

Aperçu des pulvérisateurs de peinture AirCoat les plus populaires

Retrouvez ci-dessous une vue d’ensemble des stations AirCoat les plus couramment utilisées dans ce domaine de pulvérisation.

Wagner SF 23 Plus sur chariot dans sa version AirCoat

La Wagner SuperFinish 23 Plus est une pompe à membrane électrique avec un débit de 2,6 l/min et un poids de 29 kg. La pression d’utilisation maximale est de 250 bar et les buses peuvent être utilisées jusqu’à une taille maximum de 0,023″. Le modèle est adapté pour une utilisation mobile, car il peut être facilement transporté. C’est pourquoi il est souvent utilisé par les charpentiers mobiles. Un client a récemment opté pour ce modèle car il avait reçu un contrat pour lequel il avait besoin de peindre les portes d’une ancienne école. Cette pompe étant mobile grâce au chariot, elle a pu facilement être déplacée d’une porte à l’autre dans le bâtiment scolaire.

Wagner SF 23 Plus Aircoat

Wagner SF 23 Plus Aircoat

Ce modèle est équipé d’un entonnoir de 5 litres, dans lequel la peinture peut facilement être disposée. Mais il existe aussi la possibilité d’apporter à ce modèle un flexible d’aspiration pour traiter la peinture directement à partir du contenant. Il existe également d’autres options d’équipement, telles que l’unité au sol (sur châssis) ainsi qu’un autre modèle sur lequel le compresseur pour l’alimentation en air comprimé est installé de la même manière.

 

Wagner Puma 28-40 – pompe à piston entraînée par air (version AirCoat)

La Wagner Puma 28-40 est une pompe à piston, à air comprimé, avec un rapport de démultiplication de 28:1. Si l’air comprimé est fourni avec une pression de barre, le moteur électrique génère une pression de matériau de 28 bar. La pression d’entrée d’air maximale est de 8 bar, entraînant une pression maximale du matériau de 224 bar. De plus, ce modèle est disponible dans différentes variantes d’équipement. En plus du chassis à quatre pieds (voir photo), le constructeur propose une variante sur chariot et un modèle pour montage mural fixe.

Wagner Puma 28-40 Aircoat

Wagner Puma 28-40 Aircoat

Concernant la partie aspirant le matériau, il existe également d’autres options. La photo ci-dessus montre la Puma 28-40 avec un système d’aspiration rigide. Ainsi, la peinture ou le vernis peuvent être traitées directement à partir du contenant. Une autre version existe avec un flexible d’aspiration. Pour de petites quantités de matériau, l’entonnoir de 5 litres peut également être monté.

 

Wagner Cobra 40-10 – pompe à membrane entraînée par air (version AirCoat)

La Cobra 40-10 est une pompe à membrane et à air comprimé, particulièrement appréciée des opérateurs fixes. Cette station AirCoat possède un débit maximum de 2,0 l/min et produit une pression maximale de travail de 250 bar. En raison du moteur électrique, ce modèle, comme la Puma 28-40, est adapté pour fonctionner dans des zones antidéflagrantes. Pour cela, un câble de mise en terre est inclus. Le matériau est aspiré via le réservoir de 5 litres.

Conversion d’appareils airless classiques en pulvérisateurs AirCoat

Avec un pistolet AirCoat, un flexible double et un régulateur d’air comprimé, de nombreux équipements airless classiques peuvent être convertis en pulvérisateur AirCoat. La procédure exacte ainsi que les composants nécessaires à cette modification ont été rassemblés pour vous dans l’article « Est-il possible de convertir une pompe airless en pompe aircoat?«  et documenté en vidéo.

Plus d’informations sur les pulvérisateurs de peinture et accessoires AirCoat

N’hésitez pas à nous écrire ou bien nous contacter par téléphone si certaines questions demeurent sans réponse.

 


Vous avez des questions? Contactez-nous sur notre formulaire de contact.