#Choisir la bonne buse airless

La 18ème partie de notre série vidéo de questions et réponses « Trucs Airless » traite de la question du choix de la buse. C’est un sujet sur lequel nous recevons quotidiennement des demandes de renseignements de nos clients. Si la buse n’est pas sélectionnée de manière optimale, cela aura un effet sur la qualité de pulvérisation et la qualité de la surface.

De plus, du matériau peut être inutilement gaspillé et du brouillard de peinture peut être créé. C’est pourquoi nous expliquons dans cette vidéo et dans ce billet de blog comment choisir une buse de manière optimale.

Que signifie les chiffres indiqués sur la buse?

La taille de la buse est indiquée par une combinaison de trois chiffres. Cette combinaison de chiffres contient deux informations. Prenons l’exemple d’une buse de taille 517. Le premier chiffre (par ex. 5 sur le 517) représente la largeur du jet de pulvérisation et les deuxième et troisième chiffres (par ex. 17 sur le 517) représente la taille de l’alésage, soit de l’ouverture de buse.

Sélectionner la taille de la largeur du jet

Le premier chiffre détermine la largeur du jet de pulvérisation. Pour les surfaces étroites tels que les châssis de fenêtres, de portes ou de plinthes, vous devez choisir un angle de pulvérisation plus étroit de 20 ou 30 degrés, sinon la peinture sera pulvérisée sur la surface à gauche et à droite et sera donc gaspillée.

Pour les grandes surfaces comme les murs, les plafonds ou les façades, un jet de pulvérisation plus large de 40, 50 ou 60 degrés doit être sélectionné afin de couvrir autant de surface que possible à chaque mouvement du bras.

Tableau explicatif:

tableau taille buse

Il existe également des buses avec un jet plus large avec une largeur de jet de 70 ou 80 degrés et même des tailles spéciales jusqu’à 120 degrés (comme cette buse airless Graco de taille 1223 par exemple). Dans la 10ème partie de notre série vidéo Trucs Airless nous traitons en détail le thème du choix optimal de l’angle de pulvérisation et de la largeur de jet d’une buse.

Sélectionner l’ouverture de la buse

Le deuxième chiffre de la taille de buse (par ex. 17 pour la taille de buse 517) détermine la taille de l’alésage de la buse soit la taille du trou dans la buse. Ceci détermine la quantité de peinture par minute qui peut être pulvérisée à travers la buse et appliquée sur la surface. Plus le trou est grand, plus la quantité de peinture est pulvérisée par minute.

Si le trou est plus petit, moins de peinture peut être appliquée à travers la buse et une plus petite quantité de peinture est appliquée par minute.

De gauche à droite: laque, dispersion, enduit

La viscosité du matériau et la teneur en solides sont importantes lors du choix de l’alésage. Si le matériau est trop épais, c’est-à-dire trop visqueux, la buse se bouchera immédiatement et le travail sera impossible. Mais la teneur en solides joue aussi un rôle.

Dans les peintures, les vernis et les enduits, il existe des charges et des composants de différentes tailles.

Si ces composants sont plus grands, l’alésage de la buse doit également être suffisamment grand pour permettre à ces solides de passer à travers et pour empêcher le blocage de la buse. Un bon exemple est la peinture au silicate, qui a une teneur élevée en minéraux et nécessite donc des trous de buse plus larges.

À propos de la taille des buses

La taille des buses est indiquée en pouces, de sorte que le 17 dans la taille de buse 517 correspond à 0,017″ pouce. Ainsi, une buse 411 a une ouverture 11 ( soit 0,011″ pouce) ou une buse 535 a 35 (soit 0,035″ pouce). Pour les matériaux plus minces tels que les émaux ou les vernis, on utilise des alésages de buse plus petits comme 0,009″, 0,011″ ou 0,013″ pouces.

La peinture à dispersion est plus épaisse et c’est pourquoi il vous faudra travailler avec des buses plus grandes comme par exemple 0,015″, 0,017″, 0,019″, 0,021″ ou 0,023″ pouces. Les enduits sont encore plus visqueux et ils possèdent une teneur en solides plus élevée, c’est pourquoi on utilise des buses encore plus grosses telles que 0,031″, 0,035″ ou 0,041″ pouce.

Sélectionner la taille de buse individuellement pour un résultat de pulvérisation optimal

Le tableau des buses peut être utilisé pour l’orientation initiale, mais en fin de compte, la taille des buses doit toujours être choisie en fonction du matériau à pulvériser. Il n’y a pas qu’une seule peinture à dispersion, mais des centaines, qui diffèrent dans leurs propriétés telles que la classe d’opacité ou la classe d’abrasion humide.

La peinture de dispersion d’un fabricant peut être plus épaisse ou avoir une teneur en solides plus élevée qu’un autre produit.

Où puis-je obtenir des informations sur le bon choix de buses ?

Si un matériau est traité pour la première fois, la procédure suivante est recommandée pour sélectionner la bonne buse:

  1. Consultez la fiche technique du matériau, vous y trouverez généralement ces informations
  2. Faite un test de pulvérisation sur un bout de carton avec la buse recommandée par la fabricant
  3. Effectuez votre travail

1. Fiche technique

La fiche technique est comme une notice d’instructions pour les médicaments, mais pour la peinture. Vous y trouverez des informations sur le traitement du matériau et, en règle générale, des informations sur la pulvérisabilité au pistolet, la taille des buses et parfois d’autres données telles que le réglage de la pression ou les recommandations d’équipement.

Toutefois, ces informations doivent être considérées comme une orientation, car elles ne sont pas toujours optimales pour tous les fabricants.

2. Test de pulvérisation sur un bout de carton

Avant de commencer à pulvériser sur le mur ou l’objet, vous devez d’abord effectuer un test de pulvérisation sur du papier de masquage ou un endroit approprié pour vérifier les réglages de votre pompe.

À cette occasion, le réglage optimal de la pression doit être déterminé afin d’obtenir une bonne répartition de pulvérisation et d’éviter la formation de brouillard de peinture.

3. Pulvérisation

Dès que la bonne buse est choisie et que le réglage de la pression est correct, vous pouvez commencer à peindre.

Usure de la buse – quand faut-il changer celle-ci?

L’usure de la buse est un problème courant, qui peut entraîner une formation inutile de brouillard, une consommation de matériau accrue et une qualité de surface réduite (répartition inégale sur le support). Les buses doivent donc être remplacées en temps utile. Dans la sixième partie de notre série vidéo Trucs Airless, nous avons examiné le sujet en détail sous le titre : Buse airless usée? Remplacer la buse à temps.

Vous trouverez également les précédents articles de notre série Trucs Airless sous les liens suivants:

 

Si vous avez des questions spécifiques, n’hésitez pas à rejoindre notre groupe Facebook sur la peinture airless.


Vous avez des questions? Contactez-nous sur notre formulaire de contact.