Membrane ou piston – La technologie airless repose principalement sur deux types de machines: les pompes à membrane et celles à piston. Vous êtes nombreux à vous poser la question de la différence entre celles-ci et des points forts et points faibles de chaque technologie. Tout d’abord sachez que ces stations airless fournissent du très bon boulot si elles sont correctement paramétrées et utilisées pour les bonnes applications.

Dans la vidéo numéro 17 de notre série Trucs Airless, nous vous en disons plus à ce sujet. Merci de bien vouloir activer le bouton de sous-titres Youtube pour visionner cette vidéo en français.

Conception technique des pompes airless à membrane ou piston

Voici les principales informations concernant la conception des machines.

membrane pompe

Conception et fonctionnement d’une pompe airless à membrane

Une membrane est un diaphragme en plastique qui permet, grâce à des mouvements rapides, à augmenter la pression de la pompe airless. Elle est souvent alimentée par un moteur électrique même s’il existe des pompes à air comprimé. Par ailleurs la soupape d’admission et la soupape de sortie assurent le contrôle de la pression et un flux uniforme de matériau.

La pression est régulée avec une vanne de régulation. La conception de la machine est donc très simple puisque le moteur sert à tout contrôler et qu’aucun composant électronique n’est installé. Pour cette raison, les pompes à membrane ne comportent aucun mécanisme de contrôle de la pression: elles fonctionnent donc en continu avec un rotor permanent à la différence des pompes à piston. En somme: tant que vous ne l’éteignez pas, elles continuent de fonctionner.

membrane pompe wagner

Conception et fonctionnement d’une pompe airless à piston

Une pompe à piston électrique est construite de manière plus complexe qu’une pompe à membrane. L’alimentation de la pompe est possible avec un moteur électrique (ou à un moteur à air comprimé): grâce aux mouvements du piston, le matériau peut être aspiré et le flux de peinture est régulé grâce à des vannes de réglage. Comme pour les pompes à membrane, celles-ci sont équipées de vannes de réglage de pression.

Mais à la différences des pompes à diaphragme, les machines à piston peuvent reconnaitre la pression de travail exacte (par ex. 120 bar), ce qui veut dire que la pompe travaille jusqu’à atteindre la pression souhaitée et que le moteur s’éteint dès que la pression de travail souhaitée a été atteinte.

En somme: dès que vous commencez à pulvériser, la pression baisse et le piston détecte immédiatement cette chute de pression. Il recommence alors à pomper la peinture jusqu’à ce que la pression souhaitée soit de nouveau atteinte.

piston pompe Graco

Afin de mettre en œuvre cette technologie de pompe intelligente, un boitier de commande électronique est nécessaire afin de mesurer constamment la pression via un capteur de pression pour ensuite transmettre cette information au circuit imprimé qui est le «cerveau électronique» du pulvérisateur de peinture.

De là, l’ordre est transmis au moteur: celui-ci démarre lorsque plus de pression de travail est nécessaire et s’éteint lorsque la plage de pression souhaitée est obtenue. D’autres composants électroniques tels que des écrans numériques ou même des télécommandes sont généralement installés sur des pompes à piston à des fins de surveillance et de contrôle.

Avantages et inconvénients de ces deux types de pompes airless

Durée de vie des composants

Comme dit précédemment, les pompes à membrane airless sont des « rotors permanents », alors que les pompes à piston ne fonctionnent que lorsque la pression est nécessaire. Cela entraîne normalement une usure plus élevée des composants des pompes à membrane, car la contrainte mécanique sur les pièces est supérieure pour la même utilisation que pour la technologie de pompe à piston. On dirait un argument en faveur des pompes à piston sauf que ceci n’est pas aussi facile.

Même si l’usure de certains composants des pompes à piston est plus faible, une pompe à membrane est construite de manière beaucoup plus simple. De nombreux composants installés sur une pompe à piston n’existent pas du tout sur une pompe à membrane et forcément les pièces qui n’existent pas ne peuvent pas être cassées.

Cela s’applique en particulier aux composants électroniques installés sur les pompes à piston telles que la carte de circuit imprimé, le capteur de pression et l’affichage numérique de la pression.

Coûts de réparation et d’entretien

En résumé on peut dire que l’usure des pièces est plus élevée sur certains composants des pompes à membrane. Mais comme ce type de machine est construit de manière plus simple, cela en facilite le maintien et les réparations qui sont souvent mineures et peuvent donc être prises en charge par l’utilisateur lui-même.

En outre, une pompe à piston électrique a beaucoup plus de composants électroniques, qui doivent généralement être échangés en cas de dommages par un atelier spécialisé ce qui induit des coûts supplémentaires. Un des dommages matériels les plus chers est le remplacement du circuit imprimé (plusieurs centaines d’euros voire bien plus pour les grosses stations airless les plus connues).

Différence de prix d’achat

Les pompes à membrane sont principalement disponibles chez Wagner et FARBMAX (quelques modèles en vente sur notre site). Graco propose uniquement des pompes à piston dans ce secteur et d’autres machines sont également disponibles chez Wagner, Storch, Titan et FARBMAX. Les pompes à membrane et à piston sont disponibles à des prix comparables dans le segment de début de gamme à haute gamme.

Domaines d’utilisation

En fonction de l’application, une pompe à membrane ou à piston peut offrir des avantages et des inconvénients suivant le ou les matériaux à pulvériser. Voir ci-après.

Pulvérisation de petites quantités de vernis et de peintures

Lors du traitement des laques, des vernis et des peintures en petites quantités, il y a selon nous quelques avantages à travailler avec une pompe à membrane. L’entrée de peinture se déroule habituellement en haut dans l’unité de pulvérisation. Dans la plupart des modèles de pompes à membrane, un entonnoir ou une trémie peut être vissée directement à la machine pour le traitement de petites quantités.

Par conséquent, la distance effectuée par la matériau à l’intérieur de la station airless est très courte et ainsi peu de peinture est nécessaire pour le remplissage et l’utilisation du pulvérisateur. Dans le traitement de petites quantités telles comme 1,5 L de peinture, ceci est avantageux car peu de matériau est nécessaire pour remplir le dispositif de pulvérisation.

Dans le cas des pompes à piston, l’aspiration est habituellement effectuée par le bas, de sorte que les entonnoirs sont habituellement reliés à la pompe à piston par un tube de matériau supplémentaire. Cela implique donc une plus grande quantité de peinture nécessaire pour le remplissage de la machine.

Wagner Super Finish SF 23 Plus

Enfin, il est également possible d’utiliser des pompes à membrane plus puissantes avec des tuyaux plus courts et plus fins (par exemple, une longueur de 7,5 m et un diamètre interne de 4 mm (DN4)). Cela réduit également la quantité de matériau nécessaire pour le remplissage et l’utilisation de la pompe.

Dans le cas de pompes à piston électriques plus puissantes, il faut des tuyaux plus longs avec un diamètre intérieur plus grand, car ceux-ci peuvent également servir de tampons afin d’éviter tout effet de rétroaction qui peut affecter négativement le motif de pulvérisation.

Les pompes à membrane comme appareil polyvalent pour les vernis et les dispersions

Ces appareils conviennent aux utilisateurs qui souhaitent utiliser une unité de pulvérisation de peinture pour appliquer des peintures à dispersion et des vernis, car les pompes à membrane peuvent être rapidement transformées et équipées d’un entonnoir pour de petites quantités.

Dans notre article Comment bien équiper le Wagner SF 23 Plus pour vos travaux?, nous vous expliquons en détail les équipements possibles de cette pompe à membrane Wagner. Il existe bien évidemment des pompes à piston électriques appropriées pour ces petits travaux (radiateurs, portes, cadres de fenêtres, …). La combinaison pour la pulvérisation de vernis et de peinture murale est généralement plus avantageux avec une pompe airless à membrane.

Les pompes à piston pour les matériaux à haute viscosité comme les enduits et les bitumes

Il est possible d’affirmer que les pompes à membrane et les pompes à piston peuvent être utilisées pour les laques, les lasures, les dispersions, les peintures minérales ou latex, et que certains avantages et inconvénients peuvent se poser pour certaines zones de travail et applications.

Pour les matériaux très visqueux tels que les matériaux ignifuges, les bitumes et les mastics, c’est une autre histoire ! Pour ceux-ci c’est définitivement une pompe à piston qui devra être mise en action car ces matériaux sont trop difficiles à travailler pour une membrane. Les pompes à pistons sont plus puissantes et elles ont la possibilité d’atomiser plus facilement des matériaux plus épais et très visqueux.

Graco Mark 7

En conclusion, les membranes et les pistons peuvent être utilisés pour la plupart des matériaux avec leurs points forts et points faibles respectifs. Hormis les capacités techniques de chaque technologie, d’autres critères tels que le prix, le design et l’expérience de travail jouent un rôle important dans le choix de la bonne pompe airless.

Caractéristique ou facteur Membrane Piston
Simplicité
Usure et détérioration
Coût des réparations
Petites quantités
Matériaux plus épais
Prix

Graco ProConnect a rendu le remplacement des pompes facile et sans effort sur chantier.

Vous trouverez également les précédents articles de notre série Trucs Airless sous les liens suivants:

__________________________________________________

Vous trouverez ci-dessous d’autres conseils pour une utilisation optimale de la technique de pulvérisation airless :

Le groupe Facebook « Trucs & astuces Les stations de peinture airless » – dans ce groupe Facebook, plus de 1000 professionnels discutent actuellement de tous les aspects de la technologie de pulvérisation. Il s’agit de questions techniques et d’échange d’expériences qui vous intéresseront aussi très probablement.

Série de vidéos Trucs Airless – ce que vous vous demandez, nous y répondons par une vidéo. Dans la série de vidéos Trucs airless, vous pouvez nous poser des questions auxquelles nous répondrons si possible par une vidéo.

Centre de Formation AIRLESS DISCOUNTER – Dans notre centre de formation à la technique de pulvérisation, nous proposons régulièrement des cours d’un jour sur le thème de la technique de pulvérisation.


Vous avez des questions? Contactez-nous sur notre formulaire de contact.