En voilà une question qui aura fait couler de l’encre. Vous trouverez beaucoup de professionnels partagés sur la question. Cependant, ceux qui savent quel est le mieux à faire, sont généralement les mêmes qui ont fabriqué l’appareil.
C’est pourquoi nous allons vous expliquer dans cet article de blog Airless Discounter, selon le fabricant Graco et d’autres, pourquoi il ne vous est PAS recommandé de laisser de la pression dans votre machine airless entre des pauses de travail ou lors de stockages.

 

1. Risque pour l’utilisateur

Naturellement le premier problème lié à la pression concerne son utilisateur. Avoir même uniquement 25 bars de pression dans la machine, cré le potentiel qu’un accident se produise pour ceux qui manipulent la machine.

Pour les professionnels qui travaillent avec d’autres équipes d’autres corps de métier, au sein d’un même chantier ; le risque qu’un accident se produise est encore plus grand. Il est dure de toujours contrôler ce que les camarades font autour de votre jouet (jouet qui peut sortir 200 bars de pression).

Donc pensez déjà à décharger la pression pour éviter les accidents.

 

2. Usure accélérée de la machine

En effet, il ne faut pas oublier que laisser une machine sous pression implique que les pièces internes restent constamment sous tension. Elles vont donc continuer de travailler doucement alors que la pompe airless n’est pas utilisée.

Cela impliquant que vous devrez remplacer certaines pièces internes ou externes plus rapidement qu’à la normal ; et donc que vous aurez une augmentation des dépenses de maintenance, qui auraient pu être largement évité.

Donc décharger la pression pour éviter des coûts inutiles.

 

dépenses

 

3. Problèmes de pression lors de la prochaine utilisation

bas de pompe ultra 495 graco

Enfin le dernier point qui vous importunera le plus rapidement, sera celui des problèmes de mise en pression du système lors de prochaines utilisations.
Il est très clairement renseigné par le fabricant Graco par exemple, qu’en laissant même peu de pression à l’intérieur du système airless, cela enfonce notamment la bille de la soupape du bas sur son siège (si ce n’est aussi celle du haut) ; et lorsqu’il y aura un reste de peinture décanté sur ce même siège par la suite (et il y en aura), la (les) soupape(s) se trouvera bloquée(s).
La pression peut naturellement aussi fragiliser d’autres soupapes ou pièces que celles de l’aspiration seule.

Tout cela provoquera une perte de temps sur chantier et des retards si le problème n’est pas résolu rapidement.

Bref, encore et toujours, veuillez éviter de laisser de la pression dans votre machine pour pouvoir facilement et rapidement après une journée de travail ou un stockage plus ou moins long, réutiliser correctement votre appareil airless.

 

_________________________________________________

Vous trouverez ci-dessous d’autres conseils pour une utilisation optimale de la technique de pulvérisation airless:

Le groupe Facebook « Trucs & astuces Les stations de peinture airless » – dans ce groupe Facebook, plus de 1000 professionnels discutent actuellement de tous les aspects de la technologie de pulvérisation. Il s’agit de questions techniques et d’échange d’expériences qui vous intéresseront aussi très probablement.

Série de vidéos Trucs Airless – ce que vous vous demandez, nous y répondons par une vidéo. Dans la série de vidéos Trucs airless, vous pouvez nous poser des questions auxquelles nous répondrons si possible par une vidéo.

Centre de Formation AIRLESS DISCOUNTER – Dans notre centre de formation à la technique de pulvérisation, nous proposons régulièrement des cours d’un jour sur le thème de la technique de pulvérisation.


Vous avez des questions? Contactez-nous sur notre formulaire de contact.