Nos conseils pour le bon hivernage de votre pompe airless

Les jours raccourcissent et le mauvais temps s’installe: l’hiver arrive en somme! Les travaux extérieurs de pulvérisation de peinture commencent à devenir très difficiles dans les régions froides. Si vous n’utilisez pas votre station de peinture airless en intérieur, vous vous poserez certainement la question de savoir comment bien stocker votre équipement jusqu’au prochain printemps. Cela est en effet primordial, car un stockage inapproprié de votre matériel peut l’endommager et entrainer des coûts de réparation ou de maintenance inutiles. La pause hivernale ou un arrêt de travail prolongé peuvent provoquer des dégâts et des dommages dans votre station de peinture. Les plus grands dangers pour celle-ci sont la corrosion et le gel.

hivernage

1. Protéger votre station à peinture du gel

Lorsque vous finissez un projet de pulvérisation et que vous avez nettoyé votre machine, il reste encore probablement un peu de liquide à l’intérieur de votre pompe airless. Si celle-ci n’est pas stockée à l’abri du froid et du gel, il y a un risque que le liquide présent à l’intérieur de la pompe ne gèle, et la glace risque fort d’endommager votre équipement. Les pièces subissant de plein fouet les dégâts du gel sont les joints, les tuyaux et les valves et le remplacement de ces pièces peut vite se chiffrer en centaine(s) d’euros. D’où l’importance de bien stocker et protéger son matériel du gel. Les produits de soin et de protection antigel sont couramment proposés par les fabricants airless. Citons par exemple les produits Graco Pump Armor, Wagner Easy Clean ou encore FARBMAX soin airless.

produits de soin airless

2. Protéger votre pulvérisateur airless de la corrosion

Selon la norme DIN allemande, la corrosion est « la réaction d’un matériau métallique avec son environnement, ce qui provoque un changement mesurable de la matière et peut conduire à une altération de la fonction d’un composant mécanique ou d’un système complet » (Source: DIN EN ISO 8044). Concrètement, comment se manifeste la corrosion dans une pompe airless? Pour les pompes à membrane, la corrosion peut endommager la soupape d’admission, la soupape d’échappement, le régulateur de pression et la soupape de décharge. Les joints et les membranes peuvent enfin devenir poreuses et devenir complétement défectueuses après la période de stockage. Pour les pompes à piston, la corrosion peut avoir des effets néfastes sur les vannes comme la soupape de décharge et celle de contrôle de pression d’entrée. Les vis de garniture, le capteur de pression et le piston peuvent également être affectés par la corrosion.

Pour éviter celle-ci, vous pouvez également utiliser les produits de soin Graco, Wagner et FARBMAX cités plus haut. Ils protègent les joints du dessèchement et des cassures tout en les empêchant de rester bloqués dans les soupapes. Alternativement, vous pouvez obtenir le même résultat en mélangeant à dose égale (en proportion1:1) un produit de dilution et de l’huile moteur ou hydraulique (pas besoin que ce soit une nouvelle huile). Avant la nouvelle utilisation au printemps prochain ou après une longue pause de travail, le pulvérisateur doit d’abord être rincé pour éliminer toute trace du produit de maintenance et éviter que celui-ci ne se mélange au matériau à projeter.

Enfin, nous vous recommandons de bien huiler les pistons de votre machine après un long stockage: ci-dessous vous pouvez voir l’huilage du piston d’une pompe Graco Mark X dans notre showroom.

huilage du piston du Graco Mark X

Si vous avez des questions, vous savez comment nous joindre. 🙂

Pour continuer votre lecture, lisez les articles suivants de notre blog: